Protection du nid chez le bébé : tout sur la protection contre les infections par la mère

Lorsque les bébés viennent au monde, ils sont confrontés d’un jour à l’autre à de nombreux agents pathogènes différents. Pendant les premières semaines et les premiers mois de leur vie, les nouveau-nés sont toutefois protégés …

Protection du nid chez le bébé : tout sur la protection contre les infections par la mère

nestschutz baby
  1. Magazine
  2. »
  3. Grossesse
  4. »
  5. Après la grossesse
  6. »
  7. Protection du nid chez le bébé : tout sur la protection contre les infections par la mère
Qu’est-ce que la protection du nid ?

La protection du nid est une défense immunitaire que le nouveau-né reçoit de sa mère au cours des dernières semaines de la grossesse. Grâce à ces anticorps, un bébé est protégé des germes pathogènes pendant les premiers mois de sa vie.

Quand les enfants développent-ils leur propre système immunitaire ?

La protection du nid est active pendant une durée d’environ neuf mois. Cependant, elle diminue continuellement après trois mois à peine. Pendant cette période, le nourrisson développe son propre système immunitaire pour faire face aux bactéries, aux germes et aux virus.

De quoi les nouveau-nés sont-ils protégés ?

Grâce aux défenses immunitaires de sa mère, un enfant est protégé contre les maladies infantiles classiques que sa mère a subies ou contre lesquelles elle a été vaccinée. La protection du nid n’est toutefois pas absolue, de sorte que les bébés ne sont pas protégés, par exemple, contre la coqueluche, la grippe ou l’agent pathogène de la méningite HIB.

Lorsque les bébés viennent au monde, ils sont confrontés d’un jour à l’autre à de nombreux agents pathogènes différents. Pendant les premières semaines et les premiers mois de leur vie, les nouveau-nés sont toutefois protégés des infections par les anticorps de leur mère. C’est ce que l’on appelle la protection du nid.

Mais combien de temps dure la protection du nid chez le bébé et contre quelles maladies les petits sont-ils protégés ?

Vous découvrirez ici ce que l’on entend par protection du nid, combien de temps elle dure et contre quelles infections elle protège.
[button]Littérature complémentaire pour nouveaux parents[/button]

1. la protection du nid chez le bébé en tant que défense immunitaire naturelle

Cas particulier : les prématurés
Chez les prématurés, la protection du nid est à peine développée, car les anticorps ne sont transmis à l’enfant que dans les dernières semaines de la grossesse. Cela signifie qu’ils sont plus vulnérables et peuvent contracter une infection plus rapidement.

Dans le ventre de sa mère, un bébé est en sécurité et protégé jusqu’à la naissance. Pendant la durée de la grossesse, la barrière placentaire dans le placenta veille à ce que les agents pathogènes ne puissent pas pénétrer.

Mais lorsque le bébé vient au monde, il est soudainement exposé à de nombreux virus, bactéries et germes différents. Comme le nouveau-né ne dispose pas encore de son propre système immunitaire, ces agents pathogènes pourraient entraîner des maladies dangereuses.

Pour prévenir cela, l’enfant reçoit des anticorps du sang maternel au cours des dernières semaines avant la naissance. Grâce à cette « protection du nid », le nourrisson dispose de la même protection immunitaire que sa mère. L’intensité de cette protection dépend en grande partie du nombre d’anticorps dont dispose la mère à partir de la 34e semaine de grossesse.

Dès que le cordon ombilical est coupé, l’apport d’anticorps s’arrête également. Toutefois, ils continuent à protéger l’enfant contre les agents pathogènes au cours des mois suivants. La protection est optimale jusqu’au troisième mois environ. Ensuite, la protection diminue progressivement. En principe, la protection du nid est assurée jusqu’à neuf mois après la naissance.

2. au fil du temps, un système immunitaire propre à l’organisme se développe

Comme nous l’avons déjà mentionné, la protection du nid chez le bébé est la plus forte pendant les deux ou trois premiers mois de sa vie. Au cours des mois suivants, la protection diminue progressivement. Pour que la protection du nouveau-né se poursuive par la suite, les vaccinations correspondantes sont très importantes.

Toutefois, la protection au nid est également remplacée par une défense immunitaire propre qui se développe lentement. Cependant, à mesure que la protection du nid diminue, les bébés sont de plus en plus vulnérables aux infections. Ils sont de plus en plus souvent confrontés à des rhumes. Selon les pédiatres, cinq à six infections par hiver sont encore tout à fait normales.

Chaque contact avec des germes, des virus et des bactéries entraîne la formation d’anticorps dans le corps de l’enfant. Ceux-ci protègent le bébé et développent toujours plus son système immunitaire. Les défenses immunitaires spécifiques se développent jusqu’à l’âge de dix ans environ.

La sensibilité individuelle aux infections peut toutefois varier considérablement. Alors que certains enfants sont constamment malades, d’autres développent des anticorps principalement en silence, sans présenter de symptômes.

3. protection du nid chez le bébé – les nouveau-nés sont protégés contre ces maladies

baby wird geimpft
Les vaccins sont importants pour protéger les enfants des maladies dangereuses.

Comme un bébé reçoit les défenses immunitaires de sa mère, il est surtout protégé contre les maladies contre lesquelles sa mère a développé des anticorps. Les anticorps peuvent être formés de deux manières différentes : premièrement, par une vaccination et deuxièmement, en survivant à la maladie en question.

Dans différentes études, les chercheurs ont constaté que le nombre d’anticorps est nettement plus élevé lorsque la mère a survécu à l’infection que lorsqu’elle a simplement été vaccinée contre celle-ci. Les résultats ne sont toutefois pas fiables à 100 %. En revanche, pour la diphtérie ou le tétanos, par exemple, la vaccination de la mère est nécessaire pour offrir une protection au bébé.

Un enfant peut être initialement immunisé contre les maladies suivantes grâce à la protection du nid:

  • Varicelle
  • rougeole
  • rubéole
  • Oreillons
  • Diphtérie et tétanos (mais la protection du nid n’est valable que pour une courte durée)

Bien que la protection en cas de grossesse soit très forte et fiable, elle ne protège pas contre toutes les maladies. La protection au nid ne s’applique pas à la grippe ou à la coqueluche, car il existe de nombreuses souches différentes de ces maladies, qui peuvent changer constamment. Ces maladies peuvent toutefois être très dangereuses pour les nourrissons, c’est pourquoi il est conseillé de se faire vacciner à temps.

Les scientifiques ont toutefois découvert dans une étude récente qu’une vaccination contre la coqueluche pendant la grossesse peut être utile pour transmettre des anticorps à l’enfant. Le meilleur moment pour le faire est la 30e semaine de grossesse.

4 Protection du nid et allaitement – ces avantages

kolostrum in einer babyflasche
Le colostrum est particulièrement riche en anticorps importants
.

Après la naissance, tous les bébés reçoivent d’abord la même protection du nid. Les mères qui allaitent leurs enfants peuvent toutefois veiller à ce que les anticorps et autres substances de défense continuent à être transmis à l’enfant par le lait.

De cette manière, l’allaitement peut renforcer la protection du nid. Toutefois, comme ces anticorps sont très peu spécifiques, le lait maternel protège surtout les bébés contre le rhume, les refroidissements et les infections gastro-intestinales.

Le colostrum est particulièrement riche en substances immunitaires. Il s’agit du premier lait qui se forme dans le sein de la mère après la naissance. Ce colostrum se caractérise avant tout par sa couleur jaune et sa consistance épaisse. Il contient une quantité particulièrement importante d’immunoglobuline A, un anticorps qui protège contre les virus, les bactéries et autres agents pathogènes.

5. littérature complémentaire sur le thème des maladies infantiles

Meilleure Vente n° 2
Color Pop Protège carnet de santé enfant – Fabrication Française – pvc imprimé – Pour carnet de santé, ordonnance- 22 x 16 cm (Imprime safari)
  • LA PROTECTION IDEALE pour le carnet de santé de votre enfant
  • ENTRETIEN FACILE avec une éponge, de l'eau et un eu de savon
  • 1 MOTIF PAR ENFANT pour une RECONNAISSANCE FACILITEE des carnets
  • JOLI CADEAU PRATIQUE à l'occasion d'une naissance
  • FABRICATION FRANCAISE en Loire-Atlantique
Meilleure Vente n° 3
Protege carnet de sante bebe enfant personnalise pour Garçon avec STYLO | Couverture carnet | Pochette ordonnance et carte vitale | BONUS autocollants | Coffret cadeau naissance original
  • ⭐ PROTECTION CARNET DE SANTÉ en cuir avec STYLO et AUTOCOLLANTS Chat mignon inclus
  • ✔ ORGANISATION : Soyez prêts pour votre RDV chez le pédiatre ! La couverture pour le carnet de santé de votre bébé contient des compartiments pour RANGER la CARTE VITALE, ORDONNANCES, CARTE ASSURANCE MALADIE, CARTE BANCAIRE et CHÈQUE ainsi que tout autre document. Et désormais vous n'avez plus besoin de vous inquiéter pour le STYLO!
  • 📃 DESCRIPTION : Dimensions standard de 22x16.7 cm; Rabat intérieur de 8.5 cm de chaque côté; Fermeture magnétique; Convient aux Carnets de Santé FRANÇAIS ; Modèles existants : Rose, Bleu, Beige
  • 💡 IDÉE GÉNIALE ! Insérez la photo de votre bébé/enfant dans la pochette transparente sur le devant et utilisez l'autocollant qui vous plaît pour indiquer quelques détails sur votre petit comme la date de naissance, le poids et la taille à la naissance !
  • 🎁 SUPER IDÉE DE CADEAU de NAISSANCE Personnalisable ; Ajoutez cette housse pour le carnet de santé à votre liste des choses à acheter pendant la grossesse

Articles similaires