Modèle d’alternance : aperçu des droits et des réglementations

[button]Acheter un guide sur la séparation avec les enfants[/button] En cas de séparation des parents, c’est avant tout l’avenir de l’enfant commun qui est en jeu. La résidence alternée représente ici une possibilité de prise …

Modèle d’alternance : aperçu des droits et des réglementations

Wechselmodell
  1. Magazine
  2. »
  3. Parents
  4. »
  5. Éducation des enfants
  6. »
  7. Modèle d’alternance : aperçu des droits et des réglementations
Combien de parents utilisent la résidence alternée en Allemagne ?

La résidence alternée est moins répandue en Allemagne. Seuls 9 % des couples séparés ont recours à ce mode d’éducation paritaire des enfants.

Quels sont les défis de la résidence alternée ?

Dans la pratique, la résidence alternée présente quelques difficultés que les parents sous-estiment parfois nettement à l’avance.

Quelles conditions doivent être remplies ?

Il est absolument indispensable de se mettre d’accord avec son partenaire, y compris en matière d’éducation. Nous expliquons ici d’autres conditions préalables.

[button]Acheter un guide sur la séparation avec les enfants[/button]

En cas de séparation des parents, c’est avant tout l’avenir de l’enfant commun qui est en jeu. La résidence alternée représente ici une possibilité de prise en charge future par la mère et le père.

Mais à partir de quand la résidence alternée s’applique-t-elle d’un point de vue juridique ? Dans quelle mesure le fait que les enfants puissent grandir chez leurs deux parents présente-t-il des avantages ? Et quels sont les problèmes qui se posent dans ce contexte ?

Dans cet article, vous apprendrez quelles sont les possibilités d’alternance prévues par le droit de la famille et pourquoi ce modèle n’est pas toujours judicieux pour satisfaire un enfant.

1. la résidence alternée – les faits les plus importants en bref

Haus mit Spalt in der Mitte, der die Familie trennt
La séparation n’est pas toujours évitable
.

Ces dernières années, les droits des pères en matière d’éducation se sont nettement améliorés. Même si la plupart des enfants continuent de vivre avec la mère après une séparation, il existe des règles plus claires en ce qui concerne le droit de visite.

La politique a reconnu que le bien-être de l’enfant est au centre des préoccupations et qu’un enfant doit en principe avoir le droit d’avoir des contacts avec ses deux parents. Tant la maman que le papa sont des personnes de référence importantes, de sorte qu’une réglementation claire est nécessaire.

En cas d’autorité parentale conjointe, l’enfant peut néanmoins vivre avec un seul de ses parents. Malgré le modèle de résidence très répandu, les enfants peuvent donc avoir des contacts avec leurs deux parents.

En revanche, la résidence alternée prévoit une répartition claire du domicile et du lieu de vie de l’enfant. Les exigences suivantes s’appliquent à la résidence alternée :

  • un enfant passe au moins 30 % de son temps chez ses deux parents (une répartition de près de 50 % est parfois exigée)
  • l’enfant est au domicile de ses deux parents
  • il y a une alternance constante de la garde

Dans la pratique, le modèle d’alternance est souvent conçu de telle sorte qu’un enfant passe d’abord la semaine complète chez le père, puis la semaine complète chez la mère. Cependant, il ne suffit pas qu’un enfant passe la semaine chez l’un de ses parents et seulement le week-end chez l’autre.

En particulier pour un enfant en bas âge, les changements sont généralement plus fréquents et ont lieu tous les deux ou trois jours.

Conseil : Intégrez les souhaits de vos enfants dans la décision du lieu de séjour souhaité et soyez ouvert aux changements.

2. condition pour l’application de la résidence alternée

La décision de la Cour fédérale de justice :

Dans une décision rendue en 2017, la Cour fédérale de justice (BGH) a constaté que le tribunal des affaires familiales pouvait ordonner une réglementation paritaire des contacts, c’est-à-dire le modèle d’alternance, dans la mesure où cela correspondait au bien de l’enfant. Il s’agit ainsi d’éviter une préférence unilatérale.

Pour que le modèle d’alternance puisse fonctionner dans la pratique, les deux parents doivent en décider ensemble et, si possible, impliquer leur enfant dans la décision. En outre, un enfant doit se sentir très à l’aise avec sa mère et son père.

Les questions fondamentales relatives à l’éducation doivent être discutées à l’avance afin de s’assurer que l’enfant ne soit pas confus et ne reçoive pas constamment des informations différentes.
Le droit de déterminer le lieu de résidence revient toujours à la personne chez qui l’enfant vit pendant cette période.

Si vous ne vous entendez pas bien avec votre ex-partenaire, la résidence alternée est certes possible, mais dans la pratique, elle représente souvent un grand défi. Il est possible de créer une certaine détente en obligeant les deux parents à se voir le moins possible. Ainsi, le père pourrait amener l’enfant à la crèche le lundi matin, tandis que la mère irait le chercher le lundi après-midi. La semaine suivante, ce serait l’inverse.

Cependant, en cas de changement de planning ou de problème de dernière minute, il arrive toujours que le contact soit maintenu. Toute personne souhaitant instaurer la résidence alternée devrait être consciente de cet état de fait.

3) Avantages et inconvénients de la résidence alternée

La résidence alternée ne fait pas l’unanimité. Dans certains pays, cette méthode est même devenue la règle, si bien que les parents qui élèvent leurs enfants de cette manière sont nettement plus nombreux.

Pour que cela soit un peu plus clair pour vous, vous trouverez ici un aperçu des principaux avantages et inconvénients:

  • les enfants ont la possibilité de vivre le quotidien avec leurs deux parents
  • grâce à une décharge d’une semaine, les parents prennent souvent plus de temps pour leur enfant
  • les problèmes peuvent être découverts plus rapidement grâce à des points de vue différents
  • un changement fréquent exerce un stress sur certains enfants (des rituels fixes sont importants)
  • certains enfants expriment à peine leurs souhaits, de peur de contrarier un parent
  • en fonction de la distance, l’ensemble du cadre de vie change constamment
  • les mesures éducatives sont difficiles à mettre en œuvre dans la pratique

N’oubliez pas que chaque enfant est différent et réagit différemment aux différentes situations. Alors que la résidence alternée peut être bénéfique pour certains enfants, elle en stresse énormément d’autres et va à l’encontre d’une enfance joyeuse.
Faites toujours passer vos propres besoins avant ceux de vos enfants.

4. questions et réponses importantes – FAQ

Comment calculer la pension alimentaire dans le cadre de la résidence alternée ?

Mutter und Sohn am Strand
Chaque parent doit essayer de subvenir aux besoins de l’enfant commun
.

En principe, le calcul de la pension alimentaire pour enfants se fait sur la base du tableau de Düsseldorf. Cependant, le tableau de Düsseldorf considère le modèle de résidence comme standard, de sorte qu’il n’existe pas de règle claire en ce qui concerne la pension alimentaire dans le cadre de la résidence alternée.

En principe, chaque parent couvre sa part de la pension alimentaire pour l’enfant conformément au tableau de Düsseldorf, de sorte qu’aucune pension alimentaire ne serait en fait nécessaire. Toutefois, en raison des différences de revenus, un calcul différentiel est effectué, de sorte que celui qui gagne le plus doit quand même payer une pension alimentaire.

Un calculateur forfaitaire de pension alimentaire n’est pas très utile à ce stade, car de nombreux facteurs de déduction sont pris en compte. En outre, la répartition exacte du modèle d’alternance est déterminante. Si, par exemple, la répartition n’est pas tout à fait paritaire (60/40), il en sera tenu compte dans le cadre du calcul de la pension alimentaire.

L’alternance peut-elle déjà être convenue dans le contrat de mariage ?

Outre le partage des pensions et de nombreuses autres dispositions financières, l’ éducation des enfants peut également être réglée dans le cadre d’un contrat de mariage, afin de ne pas être confronté à des problèmes inutiles en cas de divorce.

Notez toutefois que la situation actuelle doit être prise en compte dans le cadre de la séparation.

Dans quelle mesure la résidence alternée a-t-elle une influence sur la classe d’imposition ainsi que sur le partage des pensions ?

L’accord sur le modèle d’alternance ne modifie pas les règles de base en cas de divorce. Ce domaine ne concerne que le droit à l’entretien de l’enfant.

5. acheter le guide de la séparation avec enfants

Meilleure Vente n° 1
Guide pratique de la séparation
  • Renouf, Sophie (Author)
PromoMeilleure Vente n° 2
Meilleure Vente n° 3
Les 50 règles d'or des parents séparés
  • Ighmouracène, Muriel (Author)

Articles similaires