Ozonothérapie : comment fonctionne le traitement à l’ozone dans la pratique

Vous avez peut-être déjà entendu parler du trou dans la couche d’ozone dans les médias et vous avez peut-être décidé de garder votre enfant à l’intérieur plutôt qu’à l’extérieur pendant le soleil de midi. Il …

Ozonothérapie : comment fonctionne le traitement à l’ozone dans la pratique

Ozon-Atom
  1. Magazine
  2. »
  3. Santé
  4. »
  5. Développement de l'enfant
  6. »
  7. Ozonothérapie : comment fonctionne le traitement à l’ozone dans la pratique
Qu’est-ce que l’ozonothérapie ?

L’ozonothérapie fait partie de la médecine naturelle et constitue une oxygénothérapie. Elle est utilisée dans la pratique de la médecine naturelle.

Combien coûte une ozonothérapie ?

Le coût de l’ozonothérapie varie entre 10,30 et 51,50 euros – selon la forme de traitement à l’ozone qui pourrait apporter le plus de succès.

Quels sont les effets secondaires du traitement ?

Les effets secondaires d’une thérapie à l’ozone ne doivent pas être sous-estimés: De la fatigue et une envie accrue d’uriner à une diminution de la vue, des problèmes de respiration, un effondrement de la circulation sanguine et des convulsions, tout est possible.

Vous avez peut-être déjà entendu parler du trou dans la couche d’ozone dans les médias et vous avez peut-être décidé de garder votre enfant à l’intérieur plutôt qu’à l’extérieur pendant le soleil de midi. Il se peut même que vous ayez pris des options de protection. Dans ce cas, l’approche de l’ozonothérapie vous surprendra certainement. L’expérience le montre : Le traitement à l’ozone ne fait pas l’unanimité et peut même être dangereux. Nous souhaitons néanmoins vous expliquer ce qu’est l’ozonothérapie et quand elle peut être utilisée.

[button]Littérature complémentaire des défenseurs du traitement[/button]

1. qu’est-ce que l’ozone ?

Darstellung Erde und Ozonschicht
La couche d’ozone nous protège des radiations dangereuses
.

L’ozone est en fait une substance chimique qui ressemble beaucoup à l’oxygène. Au lieu de deux atomes d’oxygène (que possède l’oxygène), l’ozone en possède trois. L’ozone est un gaz inodore – sauf s’il est utilisé à haute dose, auquel cas il dégage une forte odeur et peut endommager les poumons et les voies respiratoires.

L’ozone présent dans notre atmosphère sert en quelque sorte de couche protectrice pour tous les êtres vivants sur la Terre. La couche d’ozone empêche les rayonnements dangereux d’atteindre la Terre, par exemple les rayons ultraviolets. Cependant, sur la Terre (et donc à proximité des êtres vivants), l’ozone est considéré comme un dangereux smog estival.

2) L’ozonothérapie est censée augmenter la saturation en oxygène du corps.

En principe, l’ozonothérapie doit augmenter la saturation en oxygène dans le corps ou conditionner une réactivation du métabolisme de l’oxygène.

Il est prouvé que l’ozone médical tue de manière fiable les champignons, les bactéries et les virus, stimule la circulation sanguine et a un effet anti-inflammatoire. En outre, il active le système immunitaire en mobilisant les défenses antioxydantes, améliore la fonction hépatique et fait baisser le taux d’acide urique et de cholestérol.

Mais le traitement à l’ozone, comme certains traitements de la médecine naturelle, est également controversé.

3. l’expérience montre que : La thérapie à l’ozone a de nombreux effets

Il existe différents domaines d’application pour lesquels un traitement à l’ozone peut être envisagé. Dans les milieux spécialisés, l’ozone a un effet similaire à celui d’un antibiotique. Voici quelques domaines d’application de l’ozonothérapie :

  • Allergies
  • thérapie d’accompagnement en cas de cancer
  • Burnout
  • États douloureux chroniques (entre autres en cas de maladies articulaires et de cancer)
  • Troubles de la circulation sanguine dans les artères (surtout dans les jambes et à la tête)
  • Maladies de l’intestin
  • Déficience immunitaire
  • Infections et maladies de la peau
  • Maladies fongiques
  • Arthrite rhumatismale

3.1 L’autohémothérapie est une forme d’ozonothérapie

Tropf mit Blut
Pour l’autotraitement, c’est la quantité de sang prélevée qui détermine le montant des frais
.

Ce que l’on appelle le « lavage de sang » doit permettre aux cellules de produire plus d’énergie. Pour cette forme de traitement à l’ozone, jusqu’à 200 millilitres de sang sont prélevés et mélangés à une substance anticoagulante. Après avoir été enrichi en ozone, le mélange est réinjecté dans la circulation sanguine.

Si jusqu’à 200 millilitres sont prélevés et préparés, on parle d’un « grand traitement autologue ». Les petites quantités (jusqu’à 15 millilitres de sang autologue) sont appelées « petit traitement autologue ». La différence se fait surtout sentir au niveau des coûts de l’ozonothérapie. Un traitement par autohémothérapie se compose de plusieurs séances. La durée d’une séance est d’environ une demi-heure.

3.2 L’ozone peut également être utilisé en application externe

En usage externe, l’ozone est utilisé d’une part sous forme de gaz, d’autre part dissous dans de l’eau ou de l’huile d’olive. On traite ainsi par exemple des infections de plaies qui sont fermées hermétiquement à l’aide d’un sachet et gazées.

Pour traiter les dents, les canaux radiculaires et les gencives atteints de caries, le dentiste utilise des embouts en silicone. Ceux-ci sont pressés sur la zone à traiter et un vide est créé. Le gaz est alors introduit, puis aspiré peu de temps après.

Conseil : le coût d’une ozonothérapie varie en fonction de la thérapie et du traitement. En général, on parle de coûts compris entre 10,30 et 36 euros pour une fumigation au moyen d’une poche de gaz. Le soi-disant « petit traitement par autosang » se situe entre 10,30 et 13 euros et pour le « grand traitement par autosang », les coûts de l’ozonothérapie se situent entre 26 et 51,50 euros. Ce que le professionnel de la médecine naturelle peut exiger en termes d’argent est documenté dans le règlement des honoraires des praticiens de la santé.

3.3 L’ozone peut être bu ou injecté dans de l’eau

Arzt mit Injektion und Spritze
On ne sait pas exactement quand et si l’on obtient un effet en cas d’injection d’ozone.

Les personnes qui boivent de l’eau mélangée à de l’ozone peuvent ainsi renforcer leur système immunitaire. Il peut également être administré directement dans l’intestin au moyen d’un lavement pour traiter les maladies intestinales.

En cas d’injection, le spécialiste administre l’ozone directement dans l’articulation ou le disque intervertébral concerné. L’ozone doit réagir avec les cellules enflammées et soulager ainsi les douleurs (par exemple après une hernie discale). On ne sait pas si et quand la guérison interviendra.

4. la thérapie à l’ozone présente quelques effets secondaires

L’ozone est nocif pour tous les organismes, donc également pour les adultes et les enfants. C’est pourquoi il faut faire attention à certains points lors de l’utilisation d’un traitement à l’ozone.

Il faut surtout veiller à ce que le gaz ne s’échappe pas lorsqu’il est utilisé sous forme de gaz. Même en petites quantités, il peut irriter les yeux ou les voies respiratoires. Il peut également endommager les cellules et accélérer le vieillissement.

Ces effets secondaires peuvent survenir lors d’une thérapie à l’ozone :

  • étourdissement
  • nausées (indépendamment de la nourriture)
  • crampe
  • Effondrement de la circulation sanguine
  • Fatigue
  • troubles de la vision
  • augmentation de l’envie d’aller aux toilettes

Les spécialistes déconseillent également l’injection de gaz. Une réaction allergique peut entraîner un choc potentiellement mortel. D’autres experts expliquent en revanche que l’ozone est certes nocif, mais uniquement lorsqu’il touche les organes respiratoires de l’homme. Selon ces experts, l’autotraitement par le sang n’a même pas d’effets secondaires.

5. littérature complémentaire des partisans du traitement

Articles similaires